in

Au Nigeria, Six Bergers Fulani Ont Été Décapités Et Leurs Têtes Ont Été Emportées

Un vrai massacre.

Six bergers Fulani ont été tués et décapités par des membres présumés d’un groupe militant nommé Irigwe dans le village de Kuri dans la région du gouvernement local de Bassa, dans l’État du Plateau.

Selon certaines informations, l’incident s’est produit dimanche vers 15 heures, lorsque les bergers Fulani, en train de faire paître leur bétail dans le village de Kuri à Bassa, ont été attaqués, abattus, décapités et leurs têtes ont été emportées par la milice Irigwe. En outre, un total de quarante (40) moutons neuf (9) vaches ont été massacrés à coups de machette et de deux cent trente-deux (232) bœufs appartenant aux familles des personnes décédées ont été volés.

L’incident malheureux a été immédiatement signalé à la police locale de Bassa et à l’opération Safe Haven (OPSH), secteur 6, qui a visité les lieux et confirmé les décès.

L’Association des éleveurs de bovins de Miyetti Allah du Nigeria (MACBAN), dans l’État du Plateau, a réagi à l’incident. Dans une déclaration publiée par son président, Nura Muhammad Abdullahi, le groupe a condamné le meurtre. Voici une partie de la déclaration :

« Nous avons condamné de tout cœur les meurtres de toutes les vies innocentes, la destruction des propriétés et le vol des vaches peuls. Nous avons également observé le déséquilibre dans le reportage de l’incident par les médias, où ils ont négligé et refusé d’interviewer ou de contacter la communauté Fulani pour que celle-ci s’exprime à propos des six (6) morts, 40 moutons et 9 vaches massacrés et des 232 vaches volées par la milice Irigwe. Nous sommes des gens pacifiques, appelant le gouvernement de l’État du Plateau et les agents de sécurité à enquêter, à chercher les meurtriers et prendre les mesures nécessaires pour prévenir de tels actes à l’avenir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Elle Laisse Ses Clés À Son Copain Et Revient Trouver Un Dessous Et Un Condom Utilisé

OMD ! Un Père Camerounais A Étranglé Et Poignardé Ses Trois Beaux Jeunes Enfants