in

La Police De Lagos Au Nigéria Arrête Le Leader De Culte Badoo Et Leur Féticheur

Le démantèlement du culte Badoo.

Aujourd’hui, la police de Lagos a fait une percée majeure dans la lutte contre la menace du culte Badoo en arrêtant le féticheur du groupe, Fatai Adebayo de pseudonyme Alese.

Adebayo, 34 ans, qui s’est spécialisé dans l’administration du serment aux membres du groupe avant l’opération de toute attaque, a été arrêté à son lieu saint. L’arrestation du féticheur a suivi celle de quelques de quelques personnes suspectées d’être des adeptes du culte Badoo incluant le responsable du groupe.

En exhibant Adebayo aux journalistes à son lieu saint, le commissaire de police, Imohimi Edgal a dit que le responsable du groupe a été arrêté lors d’une tentative de fuite.

Le CP, qui a mené l’opération impliquant le Commandant de l’Équipe de Réponse Rapide (RRS), ACP Tunji Disu; le chef de la force spécial de travail, SP Yinka Egbeyemi, parmi d’autres, a dit que l’enquête suit toujours son cours. Cependant, il a dit que les détails complets des arrestations faites, seraient divulgués lors d’un point de presse.

Il a dit : « Pendant le week-end, nous avons fait un grand pas dans la lutte contre les tueurs populairement appelés Badoo. Leur responsable a été arrêté. Il a été arrêté alors qu’il tentait de s’échapper ».

En révélant la façon dont le féticheur a été arrêté, Edgal a dit : « Un des suspects arrêtés, a avoué et nous a menés ici. Avant qu’ils n’aillent commettre quelque meurtre, le responsable du groupe les amène à ce monsieur (Adebayo) pour effectuer le serment tant pour eux-mêmes que pour le morceau de pierre qu’ils utilisent pour leurs meurtres. Ils ne peuvent donc commettre aucun meurtre sans d’abord passer par ce lieu saint pour le serment. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici ».

« Ce monsieur est un complice, nous l’arrêtons donc et fermons son lieu saint jusqu’à la fin de l’enquête. Je donnerai des détails complémentaires lors de mon point de presse, mais je peux assurer aux Nigérians que nous ne nous reposerons pas avant l’éradication complète de ce mal de Lagos », Edgal a assuré.

Le CP a aussi fait une brève halte au palais du dirigeant traditionnel de ce village, le Chef Tajudeen Muili pour lui faire part des activités criminelles ayant lieu sur son territoire. Au lieu saint, plus tard démoli par les policiers, il y avait différents charmes et de grandes pierres utilisées pour les activités illicites du groupe Badoo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Une Nigériane Qui Perd Sa Virginité Par Excès De Sport

Un Nigérian Content De Voir Les Boissons Utilisées Par Le Président Buhari Pour Un Meeting