dans

Les Hommes Rataient Souvent Leurs Pas En Me Regardant Pendant Le Défilé, Dixit Dolapo Badmos

Sa beauté déconcentrerait les hommes en uniforme.

Dolapo Badmos, officière des relations publiques de la police, dans une récente interview accordée à The Nation, a déclaré que : « Les hommes avaient l’habitude de rater leurs pas en me regardant pendant le défilé ».

La jolie policière qui a étudié la comptabilité a également expliqué pourquoi elle a failli abandonner sa formation à l’école de police.

Voici ses mots : « En grandissant, ma mère me disait que j’étais belle, que j’avais de grosses boules à la place des yeux. Mes camarades parlaient alors de mes gros yeux et quand je rentrais à la maison, j’avais l’habitude de tout raconter à ma mère. À ce moment, ma mère avait l’habitude de me regarder, l’air inquiet, car j’avais la meilleure chose au monde. Ma mère m’a élevée en étant consciente que je serais une belle femme. C’était une blague ! Mais pendant mes premiers jours à l’Académie de Police et pendant nos défilés, les hommes avaient l’habitude de rater leurs pas parce qu’ils me regardaient. Mdr » !

Elle a continué en disant : « Quand l’instructeur disait bouger vers la droite, certains d’entre eux se déplaçaient vers la gauche. Je ne vais pas mentionner leurs noms parce qu’ils pourraient lire ceci. Mais je fais toujours des plaisanteries avec cela quand nous sommes tous ensemble. Quand les hommes vous disent que vous êtes belle, comment réagissez-vous, d’abord en tant que policière, puis en tant que femme ? Certaines personnes le disent simplement comme un compliment et rien d’autre. Quand je vois de telles personnes, je le sais parce que je peux sentir la sincérité en les observant. « Oh, merci », est toujours ma réponse. Mais quand je sens qu’il y a plus qu’un simple compliment, je repousse simplement la personne. Je ne me bats pas pour attirer l’attention. Je gère la situation. Je me mets immédiatement à appeler certains d’entre eux : « Oncle », pour leur montrer ce qu’ils représentent exactement pour moi. Quand je ne porte pas un uniforme de police et que des hommes me font des compliments, parfois je leur fais peur en leur demandant : « Pouvez-vous gérer une policière » ? Et la question suivante qu’ils me posent habituellement est : « Êtes-vous une vraie policière » ? Et alors je réponds « Oui ». Et là, la plupart d’entre eux changent automatiquement de sujet, mais certains vous diront que ça ne les dérange pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Il Découvre Par Hasard Dans Une Vidéo, Son Pote Culbutant Son Épouse Sur Sa Range Rover SUV

Un Vicaire De L’Église Anglaise A Été Surpris En Train De Se Livrer À Toutes Sortes De Vices